World Wide Web est désigné par de nombreux noms et abréviations synonymes : WorldWideWebWorld Wide WebWorld-wide WebWebWWWW3Toile d’araignée mondialeToile mondialeToile. Certains ont disparu. Le nom du projet originel était WorldWideWeb3. Les mots ont été rapidement séparés en World Wide Web pour améliorer la lisibilité. Le nom World-Wide Web a également été utilisé par les inventeurs du Web, mais le nom désormais préconisé par le World Wide Web Consortium (W3C) sépare les trois mots sans trait d’union4. Bien que « mondial » s’écrive world-wide ou worldwide en anglais, l’orthographe World Wide Web et l’abréviation Web sont maintenant bien établies. Le terme World Wide Web est une allitération appartenant au domaine des virelangues5



En inventant le Web, Tim Berners-Lee avait aussi pensé à d’autres noms, comme Information Mesh (maillage d’informations), Mine of Information ou encore The Information Mine (la mine d’informations, dont le sigle serait Tim). Le sigle WWW a été largement utilisé pour abréger World Wide Web avant que l’abréviation Web prenne le pas. WWW se prononce souvent trois double Vtriple double Vvévévé ou wéwéwé (en Belgique). La prononciation laborieuse (en français comme en anglais) de WWW a sans doute précipité son déclin à l’oral. À l’écrit, les lettres www restent très utilisées dans les adresses Web et quelques autres conventions techniques. WWW est parfois abrégé en W3, abréviation qu’on retrouve dans le sigle W3C du World Wide Web Consortium. Dans la seconde moitié des années 1990, une blague répandue prétendait que WWW signifiait World Wide Wait, soit « attente mondiale », car le réseau Internet était engorgé par la popularité grandissante du Web.



Pour écrire « le web », l’usage de la minuscule est de plus en plus courant. L’Office québécois de la langue française préconise la majuscule6 alors que le Journal officiel françaispréconise l'usage du terme « toile d’araignée mondiale7 ».